You are currently viewing L’importance de prendre soin de l’océan face à la pollution

L’importance de prendre soin de l’océan face à la pollution

  • Post category:Pollution

Nous avons souvent entendu parler de l’importance de prendre soin de l’océan et de l’eau. Cependant, lorsque nous ne vivons pas près des plages, ou ne sommes pas en vacances à la mer, nous nous sentons loin de l’océan. Nous pensons : « comment mes actions quotidiennes auront-elles un impact sur une masse d’eau si lointaine », ou « qu’ait-je à faire de l’océan j’habite en ville. » Connaissons-nous les bienfaits que l’océan nous procure quotidiennement ?

L’océan nous est essentiel

L’océan représente 71 % de la surface de la terre, et est donc le lieu où se produisent les différents phénomènes naturels qui régissent la vie sur notre planète. 97 % de l’eau de la planète se trouve dans l’océan. Une grande partie de l’eau douce que nous consommons provient de l’océan. Cela se produit par le biais l’évaporation, dans laquelle la vapeur d’eau se condense dans les nuages et tombe sur la terre sous forme de pluie, rechargeant les rivières et les lacs et les aquifères.

L’océan est également la surface où la majeure partie de la lumière et de la chaleur fournies par le soleil, est réfléchie et absorbée. C’est pourquoi l’océan agit comme le régulateur ultime du climat sur la planète. Par ses eaux et ses courants marins, il transporte la chaleur reçue dans la région équatoriale vers les régions polaires, leur fournissant ainsi un climat tempéré.

L’océan héberge un nombre gigantesque de vie organique.

La grande biodiversité de l’océan dépend d’organismes microscopiques, le phytoplancton. Le phytoplancton se trouve en forte concentration dans l’océan et effectue la photosynthèse pour obtenir ses nutriments. Ces micro-organismes capturent donc le CO2, le dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre qui accélère le réchauffement climatique. Le phytoplancton capte entre 30 et 50 % du CO2 atmosphérique produit par la combustion des combustibles.

De plus, l’océan est une source énorme de nourriture pour les humains. C’est de là dont provient la majeure partie des protéines que nous consommons. Chaque année, 70 à 75 millions de tonnes de poisson sont pêchées. Cependant, de nombreux stocks de poissons et d’autres organismes qui servent de ressources alimentaires sont surexploités.

L’océan représente un fort enjeu économique.

En outre, plus de 90 % des échanges entre les pays se font par bateau, en utilisant l’océan comme moyen de transport. En outre, 50 % des communications entre les pays se font au moyen de câbles sous-marins.

Il y a tant de raisons de prendre soin de l’océan. Nous en dépendons simplement sur le plan économique. Treize des quinze plus grandes villes du monde sont situées à proximité ou sur la côte ; 2,7 milliards de personnes dans le monde dépendent directement de la côte pour leur subsistance.

Quatre-vingt-dix pour-cent des espèces de cette planète dépendent de l’océan, y compris les humains. Les récifs coralliens génèrent 375 milliards de dollars par an pour l’ensemble des services environnementaux qu’ils fournissent.

C’est dans l’océan que l’on a trouvé d’innombrables composants qui pourraient combattre le cancer. L’océan est le seul tampon naturel contre le réchauffement climatique ; il abrite la baleine bleue, le plus grand animal de l’histoire (encore plus grand que les dinosaures). Parce que notre corps n’est constitué que de 70 % d’eau ; parce que cette planète est simplement bleue et non verte ; parce que la vie a commencé dans l’océan, il y a 3,1 milliards d’années… Protégez l’océan ! Il existe la pollution de l’océan mais aussi la pollution de l’air