You are currently viewing Organiser un séjour autour de l’écotourisme

Organiser un séjour autour de l’écotourisme

Que ce soit à vélo, en auto-stop, en covoiturage, en train ou même à pied, le voyage s’est vu redéfini par les français. Amoureux de découvrir de nouvelles villes, de nouveaux paysages et en même temps soucieux de leur impact sur l’environnement, les français adoptent depuis quelques années des voyages éco-responsables. Mais de quoi est-il réellement question ?

Voyager tout en réduisant son empreinte carbone sur la planète

Les questions d’environnement, de dégradation de la planète à éveiller de nombreuses consciences, en particulier celles des amoureux de la découverte. En France, 3 français sur 4 reconnaissent aimer voyager avec une approche d’écotourisme pour respecter notre belle planète.

Depuis plus de 10 années, le voyage éco-responsable est devenu la tendance. En effet, qu’il s’agisse de la logistique (moyens de transport, covoiturage, le flexibus, le train, le vélo, etc.) ou du lieu d’hébergement (gîtes, tentes, hôtels éco-responsable, etc.), les touristes français optent de plus en plus pour la réduction de leurs empreintes carbones, qui impactent négativement et considérablement la dégradation de la couche d’ozone, la vie des biotopes et des animaux sur terre.

Pour de nombreux voyageurs français, créer un impact positif à travers le voyage écologique est l’objectif premier dans cette démarche de voyager, tout en protégeant notre environnement. Car l’idée de voir le climat de la planète se dérégler de façon aussi tragique à travers les films documentaires sur l’environnement et les médias, motive leur désir profond de faire des changements dans les anciennes méthodes de voyage.

Aujourd’hui les voyageurs prennent le temps de trier et recycler lors des voyages. Ils prennent le temps de voyager plus longtemps, plutôt que de payer des taxes d’émissions de dioxyde de carbone.

Une démarche écologique pour mieux valoriser nos régions

Effectivement, dans cette lutte pour l’environnement, les touristes français soutiennent encore plus les produits, les services des régions qu’ils visitent. Aussi, ils profitent pour se rapprocher de mère nature et pour apprendre à redécouvrir la belle planète sur laquelle leurs familles vivent depuis plusieurs générations.

Privilégier les économies locales à travers les activités, les produits et même les services lors de voyages permet de redistribuer aux communautés locales un pouvoir et aussi de limiter les problèmes de pollution avec les déchets de plastiques par exemple, et cela même s’il faut payer jusqu’à 50 euros plus cher.